Semaine de cours

Ma première véritable semaine de cours s’est achevée, c’est l’occasion de faire un retour sur ce qu’il s’est passé.

Mon emplois du temps me laisse pas mal de temps libre pour d’autres activités. Ainsi, j’espère pouvoir prendre le temps de visiter Tokyo et y pratiquer la photo.

Au programme de la semaine : cours de japonais, cours de kanji, histoire du Japon, culture du Japon, sciences et technologie au Japon, coopération internationale pour la science et la technologie, mathématiques et physique pour l’ingénieur.

Après une seule semaine, je n’ai clairement pas le recul nécessaire pour émettre quelque vérité que ce soit, néanmoins, voici mes premières impressions.

Cours de japonais

Après avoir passé un examen pour situer notre niveau, Tomoko Hongo m’a demandé si cela me dérangeait d’être placé dans le groupe des débutant au regard de mon année passée pendant laquelle j’ai eu des cours de japonais. C’était ce qui me convenais le mieux, l’été ayant soufflé le peut de connaissances que j’avais acquise lors du peut de travail que j’avais fourni…

C’est donc dans un groupe de six que nous apprenons ou revoyons les bases du japonais. C’est parfait pour progresser rapidement surtout que nous avons quatre heure et demie de cours chaque semaine.

Cours de Kanji

Lors de ce cours, nous apprenons la signification des Kanji et la façon de les écrire. Nous sauront 150 kanjis à la fin du semestre, ce qui nous permettra de lire 60% des textes en japonais, ainsi que la méthode pour en apprendre par nous même. Nous avons lors de ce premier cours eu l’occasion d’utiliser un pinceau pour tracer ces symboles étranges.

Ce cours est indéniablement intéressant et l’écriture de ces caractère me détend.

 Histoire du Japon

Je ne vais rien vous cacher, ce cours, je l’ai trouvé soporifique. Non pas que le sujet soit dénué d’intérêt, mais le timbre de la voix ainsi que le débit de la professeur ont une action amollissante sur mon activité cérébrale. Néanmoins, les diapositives nous donnent quelques piste pour approfondir les sujets traités en cours. Je pense que cela sera toutefois intéressant…

Sciences et technologie au Japon

Au premier abord, l’intitulé de cette matière ne m’a guère attiré. Pourtant ce cours est passionnant. S’adressant à des scientifiques n’ayant pas nécessairement de connaissances avancées dans le domaine de la chimie, il s’attache à décrire la science des matériaux, et plus particulièrement, des matériaux sur lesquels le Japon mène des recherches. Ainsi, notre premier cours fut sur les céramiques. Je connaissais déjà vaguement ce domaine ayant passé après ma classe préparatoire un entretient pour une école de céramiques à Limoges et j’avais été étonné de toutes les applications que permettent ce matériau génial.

Bref, il s’agit d’un cours accessible pour des non initiés et qui donne une culture scientifique sur un domaine que je n’aurais sans doutes jamais approché.

Coopération internationale pour la science et la technologie

J’ai dormi pendant la majeure partie de ce cours. Celui-ci n’était pas sans intérêt traitant de l’écologie et des origines de la pollution de certaines zones (nos avons parlé de l’Ouzbékistan et de la mer d’Aral. Nonobstant, je ne suis pas certain d’être réellement passionné par ce cours.

Physique et mathématiques pour l’ingénieur

Cette semaine, nous n’avons pas eu cours. Toutefois, nous avons eu un cours la semaine précédente. Nous avons vu (ou revu) l’équation du cercle en coordonnées cartésiennes puis effectuer des calculs… Autant la logique, j’y arrive plutôt pas trop mal, autant les calcul, j’estime qu’il s’agit d’une basse besogne à laisser aux ordinateurs étant incapable d’effectuer deux lignes de calculs sans commettre d’erreur… sauf en prenant un temps incroyable pour m’appliquer ce que je n’ai pas la patience de faire.

En conclusion, une matière intéressante pour revoir des bases mais, il faudra supporter de faire du calcul.

Culture du Japon

Ce cours est quelque peut particulier. En effet, la première séance à consister à se rendre au supermarché pour que la professeur nous montrent comment se présente un supermarché japonais. C’est ainsi que les séances se dérouleront, un rapport étant à rendre par la suite reflétant nos impressions.

Cela semble loin d’être dénué d’intérêt pour un étranger comme moi, souvent perdu dans cet océan asiatique.

 

En conclusion, cette première semaine de cours me permet de confirmer mes choix de matière. Je déplore ne pas faire d’informatique. J’en profiterai j’espère pour trouver le temps afin d’apprendre par moi même d’autres choses dans ce domaine. Au deuxième semestre, je devrais avoir de tels cours.

2 réponses sur “Semaine de cours”

    1. Ano… Chotto mate kudasai !
      Ouais pour ce qui est du tracé des Kanji je pourrais te faire une photo mais, je trace ça comme un cochon même si j’adore la calligraphie…

Laisser un commentaire