Téléphone portable

Le vendredi, j’avais été cherché mon Alien Registration Card, carte d’enregistrement des étrangers au Japon par le gouvernement japonais, afin de pouvoir acheter un téléphone portable. Cette carte est indispensable pour bien des procédures…

Grâce à mon ami Mong qui parle couramment japonais, nous sommes allés nous renseigné chez les différents opérateurs à propos des offres qu’ils proposaient. Le système est bien différent du système français : vous souscrivez à un forfait de base à 980 yens qui vous donne suivant les opérateurs, certains droits. Chez Docomo et AU by KDDI, c’est 25 minutes de communication vers tous les opérateurs, chez Softbank, c’est les appels illimités vers les autres usagers Softbank et le droit de payer 21 yens par 30 secondes si vous appelez d’autres opérateurs ou les usagers Softbank entre 9PM et 1AM.

De plus, la subvention des terminaux change suivant l’opérateur et malgré certains mobiles affichés à 0 yens chez Docomo, il vous foudra payer 70000 yens les deux premiers mois… vachement gratuit le portable !

L’internet, c’est un autre point à surveiller. Je me serais bien laissé tenté par l’iPhone 4S mais, il faut savoir rester dans ses budgets… le terminal est gratuit mais l’abonnement est à 50 euros grosso modo chaque mois !

Finalement, nous avons choisi Softbank qui nous permet de nous appeler gratuitement la majeur partie du temps ainsi que d’échanger des mails sans frais. Le tout avec le téléphone de base, gratuit. Nous payons donc une dizaine d’euros par mois ce qui est très modéré… Le hic c’est que cette saloperie de téléphone est fait pour l’Internet et qu’il faut faire gaffe de ne pas appuyer sur les touches Yahoo ou je ne sais quoi… Enfin, l’avantage, c’est que contrairement aux opérateurs français, ici, le prix de l’Internet est plafonné, vous ne pouvez pas payer plus de 60 euros de hors forfait (pas comme le type qui s’était vu facturé par Orange plusieurs dizaines de milliers d’euros). Enfin, on va essayer d’éviter.

Je ne suis pas un GSM car je fonctionne en 3G… car je ne fais rien comme tout le monde

Il nous a fallu tout de même toute une après midi afin de comprendre le contenu des forfaits, les modalités de résiliation (payer 100 euros), les droits que nous avions… et l’enregistrement de la ligne avec l’ensemble des documents officiels à fournir (j’ai du passer, mon passeport, ma carte d’étudiant, ma carte d’enregistrement à la sécurité sociale, mon alien registration card… ça en fait de la paperasse pour un téléphone mobile).

Mail de mon opérateur… Moi aussi je t’aime mon chéri.

Finalement, après avoir passé le téléphone en anglais, celui-ci s’avère simple d’usage et diablement efficace pour ce pour quoi il a été conçu : téléphoner et envoyer des mails. Il est même possible de regarder la télévision avec (tuner intégré donc non décompté du forfait) !

Le golf… c’est tout ce que je comprend de ce charabia

Il existe même un mode pour les vieux technophobes qui rend le téléphone encore plus simple d’usage avec les caractères affichés en énorme.

Voici donc mes coordonnées :

mail : albanfichet@softbank.ne.jp
téléphone : +81 (0) 80-43660-755

 

9 réponses sur “Téléphone portable”

    1. C’est en effet assez complique au premier abord.
      En gros il existe chez Softbank deux plans, celui avec carte prépaye et celui avec abonnement.
      L’abonnement est intéressant pour un long séjour (au moins 1 an) car il implique un engagement de deux ans, qui peut se rompre en payant 10 000 yens en gros. On peut avoir un portable gratuit avec.
      Le plan prepaye est a 3000 yens par mois plus le telephone a acheter (environ 7000 yens), communications plus chères mais pas de frais de resiliation.

      Le forfait, en gros on paye obligatoirement 980 yens par mois plus un surplus en fonction des offres que l’on prend (internet, minutes…). L’internet sur portable est horriblement cher au Japon, environ 6000 yens par mois.

      Chez les autres opérateurs (AU, Docomo…) c’est en gros pareil, forfait a 980yens, pas de prépaye de mémoire.

      L’avantage de Softbank, c’est le fait d’avoir inclus dans les 980yens les SMS et mails illimités vers les détenteurs d’un plan chez Softbank ainsi que les communications téléphoniques illimités durant une large plage horaire (de mémoire, de 1h du matin a 21h) vers les clients Softbank aussi.

      C’est pas très clair, mais si tu as d’autres questions, n’hésites pas !

      1. Merci pour ces éclaircissements. Tout est plus clair maintenant.
        La plupart de mes amis sont chez Softbank et je n’ai eu que de bonnes expériences avec les prépaid à l’époque mais là il va me falloir un abonnement.
        Sur le site, internet était inclus d’office en fait. Mais en boutique on peut demander à ne pas l’avoir, n’est-ce pas ? (ou genre payer à la consommation)

        1. Exact. De mon cote je paye environ 1200 yens par moi pour le plan de base avec la possibilité d’utiliser les mails et l’internet, la tarification après se fait suivant la consommation.

  1. Salut !
    Ton article date un peu, mais il m’intéresse car nous sommes allés mon copain et moi chercher un téléphone chez Softbank. Pas de chance, ils n’ont plus de prépayé en stock ! Du coup, ils nous a parlé de ce forfait dont tu parles (avec smartphone 0 Yen en plus, et pour résilier l’abonnement gratuit !), nous avons fourni passeport, carte de résident, nous avons les cartes étudiant bientôt (nous nous renseignions juste) et pour l’assurance, il a refusé celle qu’on avait (chapka assistance) car c’était un papier imprimé (on a pas de carte officielle). Dans ton blog, tu parles de la carte de sécu => ils l’ont acceptée là-bas ? Car cela pourrait nous sauver la mise puisqu’il a refusé de nous vendre le forfait juste à cause du papier d’assurance… (qui est officiel, mais pas à leurs yeux).

    1. Normalement, pour contracter un abonnement chez quelque opérateur que ce soit, il suffit de la carte de résident.
      Par contre, il faut se mefier du bla bla des commerciaux, la resiliation, c’est 10 000 yens je crois, et si tu as pris un telephone avec, si tu arretes l’abonnement avant la fin de la date du contrat, il peuvent faire payer les mensualites restantes.
      Donc bien se renseigner avant. Ce qui t’interesse, c’est quel type de forfait ? Le forfait basique (white plan de memoire) a 980 yens par mois avec un telephone basique ?
      Enfin, pour payer les factures, il existe l’option de la carte de credit ou celle de recevoir a domicile la facture a payer au combini. Dans le second cas, il faut payer un petit quelque chose en plus (100 ou 200 yens par facture).

      1. Merci pour ta réponse. Ben là, tous ils nous demandent autre chose… En fait, d’après ce qu’on a compris, il nous propose un forfait (qui ressemble au white plan il n’a pas donné le nom cela dit) étudiant : tu obtiens un smartphone (0€, c’est sûr j’ai demandé plusieurs fois parce que ça me semblait tellement improbable), et tu payes tous les mois 980 Yen + un supplément (300 je crois) pour les mails et sms illimités. On lui a dit « oui mais c’est 2 ans d’abonnement, blabla, résiliation ? » il nous a confirmé que comme il était étudiant, la résiliation était gratuite (puisque, j’avais bien vu sur le site que la résiliation était en effet de 10,000 Yen et chez AU ils nous l’ont dit aussi). Sauf qu’il nous a demandé toute la paperasse et pas que la carte de résident : donc tout est nickel (passeport, carte de résident, carte d’étudiant) sauf la carte d’assurance (mais j’ai cru voir dans ton article que tu parlais de ta carte de SECU ? On pourrait donc essayer de la présenter). Et je compte prendre l’option carte de crédit, puisqu’on a un compte en banque, ce sera + simple.

        1. Ah en effet, le fait que vous soyez etudiant m’avait echappe.
          Ca fait en effet longtemps que j’ai fais cette procedure, ma memoire me fait un peu defaut. Pour la carte d’assurance c’est en effet necessaire. Il s’agit de la carte delivree par la mairie ou l’entreprise. Dans mon cas, c’etait delivre par la mairie. Normalement, elle est delivree le jour de l’enregistrement, ou par l’entreprise environ un mois apres l’arrivee.
          Je n’avais pas pris un forfait pour etudiant donc, je n’ai pas eu besoin de certificat de ce cote la. Une simple carte d’etudiant japonaise devrait suffire.
          Pour le telephone, c’etait bien 0 yens pour moi aussi, apres, concernant les specifites tarifaire du forfait pour etudiant, je suis desole mais je ne peux pas vraiment te renseigner. J’ai tout de meme toujours tendance a me mefier de leur blabla, surtout avec leurs offres de premier mois ou ils font souscrire a des options inutiles. Dans mon cas, j’ai supprime l’option des mails dont on m’avait assure qu’elle etait necessaire alors qu’il n’en n’est rien.
          Et surtout, bien faire attention avec l’acces internet ! Si on met sa carte SIM dans un telephone mal configure, on peut se retrouver avec des factures effarantes pour quelques mega octets consommes. Des vrais filous les telecom au Japon.

  2. Oki. Je te remercie pour tous ces renseignements, je vais faire attention à ce qu’ils ne nous arnaquent pas alors ^^ Et zut alors parce qu’on a pas pris l’assurance de la mairie, étant donné qu’on a déjà une assurance internationale. Bon, on verra, sinon espérons qu’ils aient des prépayés à nouveau ^^

Laisser un commentaire