Waseda University Festival

Hier, c’était le jour du festival annuel de l’université de Waseda. Motozawa nous a donc organisé une journée pour visiter cette université. Nous nous y sommes donc rendu en train, et ce fut pour moi l’occasion de découvrir le métro de Tokyo, ce réseau dense que, d’après les propres aveux des japonais, personne ne comprend, raison pour laquelle je ne m’étais pas aventuré au delà des lignes JR ou Keio.

Ca me permet donc d’exprimer mes impressions sur ce réseau. Les quais et trains sont d’une propreté incroyable pour tout parisien habitué au RER et Métro de la capitale. Les trains sont ponctuels (cette constatation ne provient pas de ma courte expérience d’une journée mais, d’une part des ouïes dire et d’autre part de mon expérience jusque là sans la moindre minute de retard sur l’ensemble des transports que j’ai pu prendre, ce que j’ai fait très souvent !). Encore une leçon à tirer des sociétés ferroviaires nippones.

Arrivé sur place, comme Motozawa nous avait prévenu, un monde fou circule dans les rues, en raison du festival.

Une des entrées de l’université

Dans les allées du campus se tiennent sur des cotés des petits stands tenus par les étudiants vendant des plats…

Nous voilà en train de manger des plats cuisinés avec amour par les étudiant(e)s

 L’après midi, nous avons visité un musé à l’intérieur de l’université puis assisté à différentes représentations de groupes musicaux d’étudiants.

Il y avait de tout, du carrément ignoble (surtout au niveau du chant en général) au fabuleux (un groupe de chanteurs a capela, a mi chemin entre du chant et du beat boxing sur des musiques stylées blues ainsi que des danseurs incroyables, visibles sur la photo). Ce qui en ressort, c’est que les étudiants japonais semblent souvent participer à des clubs musicaux au regard du nombre de ces clubs.

Enfin, nous avons été nous restauré, puis, clou de la journée, avons chanté dans un karaoke. J’ai bien évidemment chanté « Aux champs Elysées » mais aussi sur des musiques britanniques, américaine, japonaise et, sur du Ozone… qui l’aurait cru…

La soirée s’est terminée dans un bar au style britannique.

Et voici le petit cadeau de la fin… Yatta, le prochain morceau à préparer pour le karaoke ! ça promet !

2 réponses sur “Waseda University Festival”

  1. j’attends un enregistrement de ton prochain karaoké yatta!!
    pour le costume de scène le plus dur est de trouver une culotte japonaise genre petit bateau;

Répondre à Stack_Overflow Annuler la réponse.