Jour de deuil

Bonjour,

Aujourd’hui, 11 mars 2012, mes pensées vont pour les sinistrés de la catastrophe du 11 mars 2011, aux morts consécutifs au tsunami qui a ravagé le Japon, aux victimes de Fukushima et aux familles de ces victimes.

Je salue le courage dont a fait preuve le peuple japonais, exemple pour le monde, preuve de la société sans doute la plus civilisée, qui malgré la douleur a su garder son sang froid. Rappelons qu’aucune émeute n’a eu lieu, aucun pillage n’a été relevé, les manifestations anti nucléaire se sont faite dans la plus grande dignité.

Je suis spécialement admiratif de Tomoko Hongo qui nous a rendu visite en France, quelques jours après la catastrophe et qui a su nous montrer son sourire et qui, malgré les difficulté en ce temps pour contacter le Japon, montra une image positive de ce grand pays.

Aujourd’hui les japonais déchirés par cette catastrophe font preuve de leur courage en restant joyeux et généreux.

Enfin, je fus scandalisé par les réactions des écologistes français émis immédiatement après cette catastrophe. Alors que seul la sympathie et la condoléances vis a vis du peuple japonais semblait avoir sa place, le débat a dérivé en manoeuvre politique honteuse vis à vis du nucléaire. Rappelons que la situation géologique française est bien différente de celle du Japon. Le gouvernement allemand a quant à lui choisi l’hypocrisie en annonçant la fin du nucléaire, rachetant l’énergie issue de ce médium à la France, et réactivant lâchement ses centrales lors des grands froids de cet hiver.

Le Japon et les japonais forment une très grande nation. Je m’incline bien bas devant vous.

Laisser un commentaire