Stage au NII

La bonne nouvelle vient d’arriver ! Je suis accepté au NII pour y effectuer mon stage de fin d’études de septembre 2012 à mars 2013. Ainsi, il me reste un peu moins d’un an à passé ici.

Pour mémoire, j’avais passé un entretient avec Imari Sato, chercheuse au NII, laboratoire de recherche en informatique au Japon. Celle-ci m’avait indiqué l’existence d’un accord avec mon université d’origine, l’université Joseph Fourrier. Ainsi, après discussion avec mes responsables (Brice Duhamel et Didier Donsez ainsi qu’une entrevue avec Christian Boitet), nous avons mis en place ce projet. Après avoir passé la première étape de sélection de mon université, bénéficiant du fait qu’il s’agissait du seul dossier pour septembre, je viens d’apprendre que le NII m’accepte pour ce stage.

Ainsi, je serai rémunéré et j’aurai éventuellement, si tout se passe bien, la possibilité de faire un doctorat au NII. Cependant, si ce choix s’offre à moi, une longue réflexion me sera nécessaire afin de m’assurer que j’ai réellement l’envie de rester plus longtemps encore au Japon. Non pas que ce pays me repousse mais, plutôt que la France me rappelle à elle. Toutefois, je suis très heureux de pouvoir prolonger cette expérience japonaise de quelques mois ayant encore un fort besoin d’immersion pour mieux comprendre ce peuple dont j’ai déjà souvent loué les mérites. Par ailleurs, après tant d’effort pour tenter d’apprivoiser ce langage si âpre pour un esprit scientifique, je ne souhaite guère que mes effort soient rendus vains pas un retour en France prématuré me faisant oublier les rares bases de japonais que je possède.

J’ai déjà quelques projets une fois mon stage achevé. Rien n’est certains car comme je l’ai exprimé plus tôt, il m’est difficile actuellement de savoir, si un doctorat m’est proposé, si j’aurai l’envie de poursuivre sur cette voie. Cependant, dans le cas ou un retour en France devait se faire puis un doctorat ou une recherche d’emploi m’occuperait, je me laisserais quelques mois « sabbatique » afin d’entreprendre un grand voyage. Une idée me germe dans ma tête, certes un peu folle, mais d’autant plus trépidante !

Bref, je débuterai le 17 septembre prochain un stage sur le sujet « Computational photography, Image based rendering, Color analysis, Spectral imaging » dans le laboratoire d’Imari Sato.

Enfin, ce week end continue en beauté avec une sortie à moto prévue avec Jun et Akiko à Oku Tama, situé dans l’ouest de Tokyo. J’essayerai de brancher le GPS pour avoir un tracé complet du parcours, Jun ayant le chic de nous faire prendre des routes particulièrement agréables. Le rendez-vous est fixé dimanche à 7h ! Dur dur pour un lève tard… Je devrai me coucher tôt !

Une pensée sur “Stage au NII”

Laisser un commentaire