Balade partielle, retour précipité

Et c’est reparti, le croyais-je. Retour sur ces routes incroyables autour du Fuji-san. Malgré un début formidable, ayant repris en partie l’itinéraire emprunté l’autre fois, cherchant – cette fois – à rejoindre la route au nord des lacs, encore une fois fermée à cause du même événement sportif, ma balade s’est très vite terminée.

J’ai cassé mon casque… Mal fichu sur le rétro, au hasard d’un arrêt ou la brume m’invitait à immortaliser la scène sur le capteur de mon appareil photo, il est tombé et les éléments retenant la visière se sont cassés. J’ai donc fait à ce moment, demi tour afin de rentrer à Tokyo écourtant une balade s’annonçant exceptionnelle… Enfin, d’une part, ça n’est que du matériel, certes cher, mais je ne suis pas tombé moi même. D’autre part, j’ai quand même pu profiter d’une partie de ma journée. Alors, J’ai finalement fâché mon banquier en achetant un nouveau casque, reportant l’achat de ma seconde Honda, mais, afin de perpétrer mes balades automnales.

De toutes façons, ça fait bien longtemps que j’aurais du le changer après avoir caressé le bitume, suite au camion qui avait cherché à s’accoupler avec ma petite chérie.

Laisser un commentaire